Parlons partage des tâches ménagères! La triste réalité actuelle est que nous avons encore trop d’inégalités à ce sujet. Même lorsque les femmes et les hommes travaillent un nombre égal d’heures à l’extérieur de la maison, elles consacrent encore beaucoup plus d’heures par semaine à s’occuper des enfants et de la maison que leurs partenaires masculins. Je le constate régulièrement dans vos témoignages. 

Partager les tâches ménagères a toujours été une évidence pour moi même très jeune. Cela n’a pas été difficile à implémenter dans mon couple mais il nous a fallu quelques temps pour trouver l’équilibre qui nous convienne.

Et depuis des années, je ne me préoccupe pas de savoir ce que nous allons dîner, quand seront faites les courses alimentaires ou du lancement du lave-vaisselle parce que ce sont les tâches de mon époux. Cela ne signifie pas que je vais pas m’y atteler si je le souhaite ou lorsqu’il le faut mais ce ne sont pas mes responsabilités. De son côté, il ne se préoccupe pas de l’administratif, des tâches ménagères, du repassage et des courses accessoires car elles relèvent de ma responsabilité. En nous spécialisant, au lieu d’essayer de tout faire à moitié et de se renvoyer la balle, nous avons trouvé un équilibre dans la manière dont nous répartissons les tâches ménagères de notre famille.

Si vous et votre partenaire n’êtes pas satisfait de votre partage des tâches actuel, je vous invite à envisager ce que j’aime appeler la spécialisation. Voici quelques conseils pour la mettre en place…

1. Faites un inventaire de toutes les tâches à effectuer

Lorsque l’on a l’habitude de tout prendre en charge à la maison, et même si nous pensons que notre partenaire voit ce que nous faisons, il n’est pas toujours aisé pour votre moitié de réaliser tout ce qu’il y a à faire sur une semaine ou un mois. Prenez donc du temps en couple pour vous asseoir et vraiment réfléchir à toutes les tâches qui doivent être effectuées pour que  votre famille fonctionne bien chaque jour, chaque semaine et chaque mois. Savoir ce qui doit être fait est la première étape vers une division qui convienne à tous.

lire aussi : Comment organiser ses tâches ménagères avec un planning

2. Choisissez vos tâches ménagères de manière stratégique

Lorsque vous et votre partenaire partagez des tâches ménagères, considérez les talents naturels de chacun, ainsi que les préférences. Cela ne sert à rien de déléguer le paiement des facture à  la personne qui est mal à l’aise avec les finances. À tour de rôle, choisissez les tâches et assurez-vous que chaque personne a un bon équilibre entre ce qui doit être fait et ses autres responsabilités (professionnelles, loisirs…).

Mon mari est un très bon cuisinier et il aime nous faire de bons petits plats  et c’est tout naturellement qu’il a accepté cette tâche.

3. Engagez-vous

Une fois que vous avez divisé votre liste, engagez-vous à assumer les responsabilités physiques et mentales associées à vos tâches ménagères. Ainsi, si vous êtes responsable du linge, cela signifie non seulement que vous lavez, séchez et rangez les vêtements, mais que vous sachiez également quels vêtements vont dans la sécheuse et que vous suivrez les stocks de détergent . Vous serez également responsable du respect des délais pour les vêtements qui doivent être portés pour des évènements spécifiques (match de football, entretien professionnel …).

4. Lâchez prise

Il peut arriver (surtout au début) qu’il vous serait plus facile de simplement effectuer une corvée vous-même, que de faire le choix intentionnel de prendre du recul et de donner à votre partenaire la possibilité de s’améliorer. Il se peut également que sa façon de faire les choses ne vous convienne pas. Mon conseil : lâchez prise car  réduire votre charge mentale en vaut vraiment la peine.

Par exemple, nous n’avions pas de lave-vaisselle durant de nombreuses années et mon mari était en charge de la vaisselle du soir. Il ne souhaitais pas la faire le soir mais plutôt au réveil le lendemain. Je n’étais pas du tout de cet avis et cela me frustrait énormément. Cela a donné naissance à quelques discussions houleuses pleines de frustrations de ma part et d’incompréhension de la part de ma moitié.. Mais finalement, j’ai dû accepter de le laisser gérer comme il le souhaite pour me libérer du temps qui m’est plus utile à autre chose.

5. Soutenez-vous mutuellement

La spécialisation ne signifie pas que vous laissez les choses se désagréger si votre partenaire a une semaine occupée au travail ou quelque chose qui lui échappe. Cela signifie aussi que vous pourrez compter sur lui pour avoir de l’aide quand vous en aurez besoin.

6. Gérer ensemble les tâches qui le nécessitent

Certaines choses, particulièrement lorsqu’il s’agit des enfants, ne peuvent être gérées par un seul parent. Les deux parents doivent prendre des décisions importantes concernant la santé, le développement et la scolarisation des enfants. Il est donc important de prendre ces décisions ensemble.

J’espère que ces conseils vous aideront à voir plus clair et à envisager une alternative si votre méthode actuelle ne vous convient pas. Je n’ai pas parlé des enfants dans cet  article mais il est bien évident qu’il peuvent aussi avoir leur propres responsabilité et contribuer à la vie de famille.

Comment se passe le partage des tâches chez vous?

Parlons partage des tâches ménagères! Si vous et votre partenaire n’êtes pas satisfait de votre partage des tâches actuel, je vous invite à envisager ce que j’aime appeler la spécialisation.