Les fêtes sont derrière nous, la vie quotidienne a repris son cours et avec elle ses obligations diverses et variées (les rendez-vous, le travail, l’école, les anniversaires, les courses et j’en passe). Cette multitude de détails à retenir nous laissent l’impression que notre cerveau ne se repose jamais. Vous arrive t-il de vous relever le soir pour noter une tâche à faire ? Ou d’être sous la douche à vous énumérer des détails importants? C’est souvent mon cas.

Vous arrive t-il de vous relever le soir pour noter une tâche à faire ? Ou d’être sous la douche à vous énumérer des détails importants? C’est souvent mon cas. Mais j’ai une méthode très efficace pour reposer un peu mon pauvre cerveau : le brain dump.

Mais j’ai une méthode très efficace pour reposer un peu mon cerveau : le brain dump. Ce terme anglo-saxon qui se traduit grossièrement par “vidage de l’esprit” en Français vient de la méthode Getting Things Done de David Allen. Si vous vous intéressez à la productivité personnelle et professionnelle, ce livre est une référence en la matière selon moi.

L’auteur le dit si bien, notre cerveau est fait pour avoir des idées, pas pour les retenir.

Le brain dump va donc permettre de vider l’esprit de toutes les pensées qui l’encombrent en les transposant sur papier.  C’est un exercice très efficace pour commencer à s’organiser ou lorsqu’ on se sent débordé. Personnellement, cela me permet également de bien débuter mon année.  Voici mes conseils pour un brain dump efficace.

Collecter et trier les informations

Pour commencer, je vous invite à prendre une corbeille (voire même votre panier à linge si besoin) et à faire un tour complet de votre appartement/maison. Collectez tous les éléments papiers qui peuvent traîner : courrier, prospectus, petites notes manuscrites, tickets de caisse, manuels… Embarquez aussi votre sac à main, on sait toutes qu’il y a de tout et de rien dans ce petit compagnon.

Ensuite installez-vous confortablement car le premier brain dump peut être long. Prévoyez de quoi écrire.

Nous allons commencer par trier les documents. Le but est de prendre chaque document, de l’examiner et de décider si une action doit être menée.
Par exemple, vous avez reçu votre tiers provisionnel, il faut donc prévoir un règlement à une date donnée. Sur votre cahier, vous allez noter par exemple : “règlement impôts pour le 12/02”. Ensuite vous poserez ce document sur une pile “à traiter”. Procédez ainsi pour chaque document, jetez les documents inutiles. Prévoyez aussi une pile “à classer” pour les documents ne nécessitant aucune action mais qui doivent être conservés.

{article associé : organiser ses documents et gérer le courrier entrant

Se vider la tête

La deuxième étape est un ménage plutôt psychique ou vous allez véritablement vous vider la tête.
Dans son ouvrage, David Allen propose une longue liste de sujets personnels et professionnels pour aider à faire ce grand inventaire. Je me suis basée sur cette liste pour créer la mienne que j’ai plaisir à partager avec vous aujourd’hui. Elle est en format d’un planner personnal (mes amies planner addict comprendront) mais peux également s’imprimer en format A5.

braindump - petite liste pour se vider la tête
(cliquer sur la photo pour télécharger le fichier)

Je passe en revue chaque point en notant sur mon cahier tout ce qui me vient à l’esprit. A ce stade, je ne cherche pas à organiser quoi que ce soit.

Un brain dump peut s’effectuer sur plusieurs jours : vous compléterez votre liste dès qu’une idée vous viendra à l’esprit.

Ensuite il sera temps d’organiser toutes ces informations collectées :
– S’il s’agit d’un rendez-vous, d’une date à ne pas oublier, notez-la dans votre calendrier
– S’il s’agit d’achats à effectuer, faites une liste de courses. En règle générale j’aime bien regrouper les tâches en listes : liste de taches administrative, liste de courses, liste des objets à vendre, liste des tâches ménagères, idées de sorties, idées cadeaux…
– J’ai également une liste “un jour peut-être” où je note des idées sur lesquelles je reviendrai plus tard. Je jette un œil à cette liste une fois par mois pour décider de ce qui peut être traité ou abandonné.

{article associé : préparer son calendrier pour être efficace toute l’année}

Un fois ces informations organisées tout devient plus clair et l’on n’a plus peur d’oublier un élément important. Une fois le premier brain dump fait, il faudra faire preuve de discipline et mettre à jour son calendrier et ses listes au fur et à mesure. Je refais un petit inventaire en début de moi mais qui est plutôt rapide.

J’espère avoir été claire dans mes explications. N’hésitez pas à laisser vos questions si besoin. Pratiquez-vous ce type d’inventaire ? Si vous avez une autre méthode, n’hésitez pas à la partager !

A très vite !