Prendre le temps de ne rien faire

Bonjour à tous!

Aujourd’hui je voulais évoquer combien prendre le temps de ne rien faire de temps en temps peut apporter beaucoup plus que l’on ne croit.

Pour vous expliquer ma pensée, j’ai une petite histoire … La semaine dernière,  mes défenses naturelles n’ont pas résisté aux températures et je l’ai passé malade et fatiguée. Le contenu de mes journées était assez simple : je rassemblais mes forces pour être un minimum productive au travail et je rentrais ensuite me mettre au lit, épuisée. Pas de routine ménage, pas de blog, pas la force de faire quoi que ce soit!

Et puis quelque chose de « spécial » s’est produit. Si vous êtes parents de jeunes enfants, vous savez combien il est parfois difficile de leur faire raconter leur journée. On passe un temps fou à les questionner pour en tirer un minimum d’information. Je ne sais pas si c’était l’atmosphère plus paisible, mais blottie contre moi, ma puce a eu envie de me raconter  ses journées en détail et ce, 3 soirs de suite ! De cette semaine, je ne retiendrais que cela.

Si je vous raconte cette petite anecdote c’est parce que je me dis qu’en tant que mamans nous faisons tout pour que nos familles aient tout ce qu’il leur faut  au quotidien (courses, ménage, organisation, etc). Mais au final ce qu’elles retiendront ce sont les moments passés avec elles. Et pour cela nous devons ralentir notre rythme… Cela m’a rappelé cette citation de Maya Angelou que j’adore.

Aujourd'hui je voulais évoquer combien prendre le temps de ne rien faire de temps en temps peut apporter beaucoup plus que l'on ne croit.

J’ai appris que les gens oublieront ce que vous avez dis, les gens oublieront ce que vous avez fait mais les gens n’oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir

 

Ma fille ne se souviendra pas de sa chambre bien rangée ou de son linge bien repassé. Elle ne se souviendra peut-être même pas que je lui lisais des histoires le soir  mais elle ne pourra pas oublier combien elle aimait les câlins de sa maman et combien je l’aime. Et c’est aussi valable pour les maris, ne les oublions pas trop 😉

Et puis finalement, au bout d’une semaine, ma maison n’a pas explosé : 2 heures de ménage ce weekend et tout est revenu dans l’ordre!

Il n’empêche que je suis bien contente d’être de nouveau en forme et de vous retrouver un peu plus tard dans la semaine pour un nouveau billet.

Je vous souhaite une belle semaine

Bises

sabine

Partager:

12 Commentaires

  1. Ella CoquilletteandCo
    8 décembre 2014 / 5:37

    Remettre la lessive à plus tard, me dire « je ferai les courses demain »…. Il y a quelques temps encore, je culpabilisais à l’idée de ne pas avoir été « productive » un jour de congé. Maintenant je mesure plus facilement les bénéfices d’une journée de relâche, d’une sieste…. je me sens plus disponible pour ma famille, moins fatiguée, j’ai pris du temps pour moi et ça fait du bien. Mais il m’a fallu du temps pour en arriver là ! Nous sommes influencés/conditionnés. Etre productif sous peine d’être taxé de fainéant. C’est dingue quand même.

    • 9 décembre 2014 / 10:35

      Hello Ella! Oui parfois on a besoin de souffler pour repartir du bon pied. Et je suis d’accord avec toi : la société nous juge et nous influence beaucoup trop!

  2. jihane
    8 décembre 2014 / 7:14

    alle je pose ma balayette mes gants!!!apres tout tu as raison! je vais faire des gros calins aux filles et a mon mari

    • 9 décembre 2014 / 10:35

      Profites en bien 😉 Bisous!

  3. 8 décembre 2014 / 8:24

    J’adore cette philosophie ! Ces instants de bonheur on s’en souvient longtemps !

    • 9 décembre 2014 / 10:36

      Merci Emmanuelle. Ces moments c’est tout ce qui compte!

  4. 8 décembre 2014 / 8:35

    j’ai adoré cet article, je crois en effet qu’ayant « la tête dans le guidon », nous avons tendance à oublier l’essentiel dans la vie: le temps passé avec les gens que l’on aime. on fait tout un monde de la procrastination, et de la « paresse », alors que l’on oublie le bénéfice que cela apporte à notre « moi intérieure », et sur nos ressource. j’aime vraiment beaucoup l’anecdote avec ta fille, cela image très bien tes propos. mais cela dis, je pense que tu n’as mis « que » 2 heures à remonter ta maison parce que tu es organisée à la base. c’est comme tout, il faut toujours un juste milieu aux choses.
    Je me permet de t’envoyer l’adresse d’un article que j’ai adoré et que j’ai lu ce weekend.
    http://www.zen-et-organisee.com/article-perdre-ou-gagner-du-temps-l-equation-impossible-125101616.html
    bonne soirée à toi
    amicalement, une lectrice qui te suis en sous marin depuis un moment
    Sandrine

    • 9 décembre 2014 / 11:14

      Merci de ton message Sandrine :-). Oui je pense que tu as raison, j’aurais pris plus de temps à tout remettre en ordre si je n’avais pas déjà une bonne base. Merci pour le lien de l’article, je vais le lire. j’aime beaucoup zen et organisée 🙂
      Et surtout merci de me lire 😉
      Bises!

  5. 9 décembre 2014 / 5:30

    contente que tu ailles mieux. 🙂
    IL est vrai que les émotions sont plus ancrées que les faits et paroles. J’aime beaucoup cet article e, cette façon de penser, de relativier et de voir le positif quoi qu i se passe !
    en espérant que ta fille n’ai pas attrapé ta « grippe » ou autres !

    • 15 décembre 2014 / 2:15

      Coucou Flo! Merci à toi ;-). En fait c’est ma fille qui m’a refilé ses bactéries et elle s’est remise bien plus vite que moi :-). Bises!

  6. 12 décembre 2014 / 12:57

    Prendre le temps de ne rien faire peut s’avérer très compliqué pour certaines personnes. Je parle en connaissance de cause. J’ai appris à prendre ce temps il y a quelques années. Mon chéri lui, ne sait pas le prendre. Peur de se retrouver face à soi, peur que le cogito soit un peu trop actif. Pour ma part j’aime ces moments. Lorsque l’on ne prend pas ce temps (de temps en temps), on épuise ses réserves d’énergies et les maladies arrivent aux galops derrière.
    Heureuse que tu sois rétablie ma Sabine.
    Gros bisous

    • 15 décembre 2014 / 2:17

      Coucou ma Zoé! Cela me rappelle une phrase de Robin Sharma : So many people are busy being busy. Faisons le choix de prendre le temps de vivre… J’espère que les études se passent bien pour toi. Bises!

Un commentaire, une suggestion? J'ai hâte de discuter avec vous!